Jardin bio-intensif
de la résidence Marie-Moisan

Transformer un espace gazonné inutilisé en un lieu d'apprentissage et de production alimentaire pour les résidents et les stagiaires du Groupe Probex.

Le partenariat

REVE nourricier a mis en place à la résidence Marie-Moisan un jardin de 1/16e d’acre de type bio-intensif, axé sur la production alimentaire et l’inclusion sociale. Cette résidence héberge des personnes ayant des limitations fonctionnelles permanentes. Le jardin est devenu un lieu d’apprentissage pour les stagiaires du Groupe Probex et pour la communauté d’agriculteurs urbains, ainsi qu’un lieu de vie pour les résidentes et résidents.

Le partenariat a émergé naturellement grâce aux valeurs communes qui nous lient. Le Groupe Probex est une entreprise sociale dont la raison d’être est de contribuer, de façon durable, à l’amélioration de la qualité de vie des individus grâce à une offre de formation, d’accompagnement et de services adaptés. Leur approche proactive du développement de l’individu par l’acquisition de nouvelles compétences est au cœur du partenariat. L’entreprise, en démarches de mise en place de son volet alimentaire, a fourni un terrain, des tracteurs, la matière première et de la main d'œuvre en échange de l’expertise du groupe de REVE Nourricier.

L'espace vert

L’espace a été développé selon l’approche de Curtis Stone dans son ouvrage The Urban Farmer. Le jardin est composé de 34 planches de culture. Le choix des cultures est guidé par le temps nécessaire avant la récolte, afin de maximiser la production. On y cultive majoritairement des feuillages et des petites racines telles que les radis, betteraves et carottes naines. Nous sélectionnons des cultivars ancestraux et peu communs pour le plaisir des jardiniers et de ceux qui mangent ces aliments frais. Bien que le jardin bio-intensif entame seulement sa deuxième année, nous préconisons un minimum d’interventions du sol pour favoriser le vivant du souterrain et respecter sa délicatesse.

 

En 2020, la récolte de plus de 200 livres de légumes a fourni le service alimentaire les Plats de Charlotte, une division du Groupe Probex, ainsi que des cafés locaux.

Les retombées

L’objectif est de créer un jardin qui combine la production de nourriture et l’éducation. L’inclusion des résident•e•s et stagiaires du Groupe Probex est au centre de la démarche. Par exemple, la fabrication et l’installation de bacs sensoriels accessibles en chaise roulante a permis aux résident•e•s d’entretenir leur propre jardin sensoriel tout au long de l’été. 

La tenue de 53 activités éducatives au jardin a permis aux stagiaires du Groupe Probex de développer leurs connaissances en jardinage et à REVE Nourricier de développer son expertise; planification des plantations au jardin, fabrication d’une station de conditionnement des légumes, élaboration du plan d’amendement du sol, etc.

Rédaction et conception par Laurence Mailhiot

Illustrations par Angélie Morin | Vidéo par Fabrice Cloutier

© 2022 Réseau d'espaces verts éducatif et nourricier. 

Abonnez-vous à notre infolettre!

À bientôt!

Les activités du Réseau d'espaces verts éducatif et nourricier prennent place sur le territoire non-cédé des Abénaquis. Cette nation est reconnue comme la gardienne de cette terre et de ces eaux. Notre organisation est ancrée à Sherbrooke, d'abord connue sous le nom de Ktinékétolékouac. 


Notre démarche reconnaît l'histoire de ce territoire autochtone et vise à mieux comprendre notre place sur ces terres. Nous croyons que la terre fait partie de notre identité et que nous devons réviser la façon dont elle est aménagée, pour une culture plus en relation avec le vivant. Nous portons la voix d’une collectivité unie autour de la régénération du territoire, et nous visons à inclure la flore indigène dans chacun de nos aménagements, en reconnaissance à sa valeur, laquelle est portée par le savoir des peuples autochtones.